jeudi 20 avril 2017

DOSSIER : Produire de l'eau salubre par des méthodes simples (6- analyse de la qualité de l'eau de boisson)



Manuel «Introduction à l’Analyse de Qualité de l’Eau de Boisson»



Source : CAWST (Centre for Affordable Water and Sanitation Technology - Centre pour les Technologies d'Eau et Assainissement à Faible Coût) est un organisme à but non lucratif proposant des services de formation et de conseil aux organisations qui travaillent directement avec les populations des pays en développement n'ayant pas accès à l'eau potable et à un assainissement de base






Disposer d’une eau de boisson salubre est un besoin et un droit pour chaque homme, femme et enfant. Les gens ont besoin d’eau propre pour rester en bonne santé et garder leur dignité. Une meilleure eau est essentielle pour briser le cycle de la pauvreté car elle améliore la santé des gens, leur force pour travailler, et leur capacité à aller à l’école.
Cependant une baisse de la qualité de l'eau menace les avancées faites au cours de 20 dernières années dans l'amélioration de l'accès à l'eau potable. Entre 1990 et 2011, les efforts mondiaux ont aidé 2,1 milliards de personnes à avoir accès à une eau de boisson améliorée, mais toutes ces nouvelles sources ne sont pas nécessairement salubres (OMS/UNICEF, 2013).

La qualité de nos réserves d'eau douce mondiales est de plus en plus menacée par la contamination. Bien que l'eau contienne des contaminants naturels, elle est de plus en plus polluée par les activités humaines comme la défécation en plein air, un traitement incorrect des eaux usées, les décharges sauvages, de mauvaises pratiques agricoles, et les déversements de produits chimiques dans les sites industriels.

La contamination chimique de l'eau de boisson –qu'elle soit naturelle ou due à une pollution –est un problème très sérieux. L'arsenic et le fluorure menacent à eux seuls la santé de centaines de millions de personnes dans le monde.
La contamination microbiologique est cependant encore plus grave, notamment lorsqu'elle est liée aux excréments humains. La contamination fécale de l'eau de boisson est une des causes principales de maladies diarrhéiques. On estime que 2000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque jour dans le monde de maladie diarrhéique. Près de 90% des morts d'enfants de maladies diarrhéiques sont directement liées à une eau contaminée, un manque d'assainissement, ou une mauvaise hygiène (UNICEF Canada, 2013). Pour chaque enfant qui meurt, d’innombrables autres personnes, y compris des enfants plus âgés et des adultes, souffrent d’une mauvaise santé et manquent des opportunités d’emploi et d’éducation.

Le contrôle de la qualité de l'eau est un outil qui peut être utilisé pour identifier une eau de boisson salubre -que ce soit à la source, dans un système de distribution par canalisations, ou dans la maison. L'analyse de l'eau joue un rôle important dans le contrôle du fonctionnement correct des systèmes d'approvisionnement en eau, la vérification de la salubrité de l'eau de boisson, les investigations sur les épidémies, et la validation des processus et mesures préventives (Bain et al., 2012).
Cependant, on ne peut pas compter sur la seule analyse de qualité de l'eau pour protéger la santé publique, car il n'est pas matériellement ou économiquement possible d'analyser toute l'eau de boisson. Vous devez aussi utiliser d'autres outils et ressources, comme les enquêtes sanitaires et le contrôle, pour aider à garantir la qualité de l'eau.

Ce Manuel donne des informations et des ressources d'introduction à l'analyse de qualité de l'eau de boisson pour vous aider à déterminer si l'analyse de qualité de l'eau est un outil approprié dans le cadre de vos projets d'eau. Bien que beaucoup des informations puissent être utilisées dans le monde entier, ce Manuel est destiné aux pratiquants de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène (WASH) dans les pays en développement, où l'accès aux ressources est limité.

Les sujets suivants sont abordés dans ce Manuel :


* Caractéristiques de l'eau de boisson salubre


* Planification de l’analyse de qualité de l’eau


* Enquêtes sanitaires comme moyen d'observer la qualité de l'eau


* Options d'analyse, y compris les kits de terrain et les laboratoires portables


* Paramètres et procédures d'analyse physique, chimique et microbiologique


* Interprétation des résultats de l'analyse de qualité de l'eau

http://www.pseau.org/outils/ouvrages/cawst_introduction_a_l_analyse_de_qualite_de_l_eau_de_boisson_2013.pdf 


Cet article est le dernier volet de la série "Produire de l'eau salubre par des méthodes simples" pour des populations défavorisées n'ayant pas accès à une eau potable et/ou à des personnes en conditions de survie hydrique lors d'une expédition ou une randonnée. 

lundi 17 avril 2017

Gouttes d'eau


 De splendides photographies de gouttes d'eau...












samedi 8 avril 2017

CONFERENCE-DEBAT : "Qualités des eaux de boisson: normes, filtrations et dynamisations", Charquemont (Doubs), 13-14 mai 2017



Deux conférences auront lieu le Samedi 13 et Dimanche 14 Mai à Charquemont (Doubs) sur des thématiques centrées sur  l'eau :

Conférence  Yann Olivaux :

«Qualités des eaux de boisson: normes, filtrations et dynamisations»

Conférence  Régis Glaise :

"Qu’est-ce que nous sommes en réalité ?"


 

samedi 25 mars 2017

EAU ET BIOLOGIE (8) : Le rôle des interfaces aqueuses dans la cellule



«The role of aqueous interfaces in the cell»

Gerald H. Pollack, Advances in Colloid and Interface Science (2003)

La cellule est riche en surfaces de biopolymères. Cependant, le rôle de ces surfaces et des interfaces «surface-eau» qui en découlent n'a guère été pris en compte par les biologistes, qui pour la plupart, considèrent l'eau comme un support neutre. Cette synthèse vise à combler le fossé entre la biologie et la science de l'interface - pour montrer qu'une approche interfaciale a le pouvoir d'apporter de nouvelles idées dans un domaine labyrinthique, complexe et impénétrable autrement. 

Dans cette approche, la cellule est conçue comme un gel de polymères. Si le contenu cellulaire s’apparente à un gel, alors une approche logique de la compréhension du fonctionnement  cellulaire passe par une étude de la fonction d’un gel. De grands progrès ont été réalisés récemment dans la compréhension des principes de la dynamique des gels polymériques, et en particulier le rôle de l'interface polymère-eau. 

Il est devenu évident que cette interface  et les propriétés similaires à un gel de la construction polymère-eau se situent au cœur de la biologie cellulaire. Toutes les transitions de phase des polymères de gel de polymère impliquent non seulement les protéines (polymères), mais aussi l'eau interfaciale; En effet, les changements dans la structure de l’eau sont intimement dans les processus de déclenchement de transitions de phase. Celles-ci sont capables d’effectuer un travail qui pourrait être responsable d'une grande partie du travail de la cellule. 

Ici, nous poursuivons cette approche. Nous avons mis au point un modèle à base de gel polymère pour étudier le comportement cellulaire et comprendre dans quelle mesure cette modélisation explique la manière dont la cellule accomplit ses tâches quotidiennes.

Contents
1. Introduction
2. Problems with the aqueous-solution-based paradigm
3. Cells as gels
4. Cell dynamics
5. Gels and motion
5.1. Secretion
5.2. Muscle contraction
6. Conclusion
Acknowledgements 





samedi 11 mars 2017