vendredi 8 décembre 2017

REVUE "Orbs, spécial #EAU"



Revue "Orbs Spécial Eau" en souscription; un numéro exceptionnel !



Un numéro de la revue ORBS consacré à tous les mondes de l’eau, reliant les visions des pionniers et des explorateurs de l’eau dans un même ouvrage ? Où l’on ferait le point sur des sujets aussi controversés que le moteur à eau ou l’homéopathie. Mais où l’on causerait également des esprits de l’eau, d’architectures immergées, de musique subaquatique, ou encore d’eau virtuelle et de géographie humaine. En voilà une idée… rafraichissante !

ORBS SPÉCIAL #EAU : À L’ORIGINE ?

« L’eau est partout, à la fois source de vie, courants impétueux et mémoire de l’univers. À l’échelle de la planète, l’eau sculpte nos paysages, baigne nos cellules, irrigue nos cultures, intrigue les savants et résonne avec nos jeux d’enfants. Nous sommes tous eau. Il est apparu ainsi comme une évidence de réaliser un numéro thématique de référence, associant tous les univers de l’eau », déclare Charles-Maxence Layet, directeur fondateur de la revue Orbs et de cet ouvrage collectif, fidèle à la vision esthétique, globale et « cosmoderne » de la revue ORBS.

UN OUVRAGE COLLECTIF DE PASSIONNÉS

Ce numéro ORBS SPÉCIAL #EAU rassemble des passionnés de l’eau : des exposés de scientifiques ou de médecins hors du commun tels que Yann Olivaux, Marc Henry,  Marc-François Paya et Bernard Poitevin ; des enquêtes journalistiques de Cyril Flouard, Victoria Lautman, Charles-Maxence Layet ou encore Leina Sato ; et les recherches d’artistes, musiciens, photographes et vidéastes de l’eau tels que Michel Redolfi, Rodolphe Forget, Muriel Despiau, Philippe Brizon…



samedi 18 novembre 2017

FORMATION : "Eau et panification" niveau 2, Maure de Bretagne 35530, 11 au 15 décembre 2017


«Eau et panification», mercredi 13 décembre 2017 (14H)
Yann Olivaux
Ecosite "Les jardins de Siloé"
Brambéac, 35330 Maure de Bretagne
Dans le cadre du stage «De la semence a la boulange Niveau 2»
(du lundi 11 au vendredi 15 décembre 2017)


Quatre ingrédients simples : de la farine, de la levure ou du levain, du sel et de l’eau président à la fabrication du pain. Leur alchimie subtile produit un aliment d’une complexité aromatique, gustative, nutritionnelle, à la symbolique puissante.

L’eau, ses propriétés et qualités singulières sont de toute évidence le facteur le moins bien pris en compte et renseigné dans les transformations complexes et singulières qui opèrent lors de la panification.

Pour interroger et comprendre ces interactions hydriques, nous examinerons les incidences connues et questionnées des qualités d’eaux employées en panification (pH, minéralité : calcium, magnésium, chlore..., activité de l’eau, Potentiel Redox…). De plus, nous détaillerons les divers systèmes de filtration pour obtenir une eau de qualité adaptée à la boulange...

https://www.lesjardinsdesiloe.com/copie-de-de-la-semence-a-la-boulang

  




 Pain et santé

Le pain est un aliment de base dans de nombreuses civilisations, mais sa qualité a fortement évolué au cours du siècle dernier avec l’adoption de pratiques industrielles tant en agriculture qu’en boulange. Cela a conduit à des déséquilibres du sol et au développement d’intolérances qui constituent aujourd’hui un grave problème de Santé Publique.

Au cours de cette formation de trois jours, les intervenants chercheurs et praticiens développeront une vision systémique du pain qui permet de comprendre comment les déséquilibres agronomiques, nutritionnels et les pathologies qui en découlent ont conduit à l’explosion de ces intolérances. Ces intolérances digestives affectent négativement la perméabilité sélective de la barrière intestinale et entretiennent un état inflammatoire chronique qui fait le lit de déséquilibres divers (pathologies digestives, dépressions, allergies…) et même de pathologies tumorales à long terme.

Pour remédier à cette situation, il faut revenir à une compréhension des processus de germination qui normalement, assurent la digestion enzymatique des facteurs anti nutritionnels (acide phytique) de la graine et améliorent la disponibilité de ses micronutriments. Tout l’art du boulanger consiste à favoriser, au sein de la pâte, les processus fermentaires qui assurent une assimilation optimale des nutriments et la dégradation des facteurs irritants (glutens, facteurs anti-nutritifs). Bien sûr, la qualité des grains, de la farine et de l’eau influence favorablement ces processus, de même que l’utilisation d’un levain naturel et de fermentation suffisamment prolongée pour garantir la digestibilité du pain.

Finalement, une maîtrise des processus fermentaires est capitale pour garantir la qualité nutritionnelle du pain : le message est plutôt rassurant puisque un savoir-faire approfondi de la boulange permet de corriger les déséquilibres induits par des techniques industrielles inadaptées à une nutrition optimale garante de notre santé.

Lilian Ceballos

 

samedi 19 août 2017

DOSSIER : Produire de l'eau salubre par des méthodes simples (52- méthodes de purification)

E) LES DISTILLATEURS SOLAIRES


Face aux problèmes mondiaux d’accès à une eau potable ou salubre tant en quantité qu’en qualité, les distillateurs solaires sont des techniques passives, simples à utiliser et de faible cout. Elles permettent ainsi avec des moyens limités de distiller de l’eau salée, saumâtre ou souillée (par ex. contenue dans le sol ou provenant d’un cours d’eau) grâce à l’énergie solaire gratuite. Ce procédé élimine de manière très fiable, les impuretés telles que les sels, les métaux lourds et les micro-organismes.

Mise en garde : Il est important de préciser que la consommation régulière d'eau distillée est déconseillée car cette eau est à terme déminéralisante et déstructurée (http://www.eautarcie.org/03d.html).
Joseph Orszagh, spécialiste de la BEV (Bio Electronique de Vincent) préconise par ailleurs de ne pas consommer une eau de minéralité inférieure à 10-15 mg par litre et de résistivité supérieure à 50.000 ohms.cm. Il convient donc de reminéraliser une eau trop pure (< 10-15 mg/l de minéraux) par une pincée de sel de mer brut, par exemple.


# Watercone

Le Watercone ® est un dessanilisateur solaire d'eau. De faible coût, simple à utiliser, léger, résistant et mobile, il distille jusqu'à 1,7 litre en 24 heures.  

Voir :   http://www.watercone.com/product.html

NB : Ce système n'est plus commercialisé depuis juin 2013.  Son concepteur cherche actuellement des financements pour racheter les droits mondiaux du brevet et de la marque. Renseignements pris, le coût s'élève à plusieurs millions d'euros !

 # Suny Clean Water 

Un dispositif "solaire" simple et bon marché à base de feuilles de polystyrène et de papier carboné qui permet de purifier une eau insalubre.

 



http://www.sciencemag.org/news/2017/02/sunlight-powered-purifier-could-clean-water-impoverished 
#Désalinisation d'eau de mer par des bambous


Un chercheur autodidacte brésilien a inventé un moyen de transformer l'eau de mer en eau potable par l'utilisation de microorganismes présents dans des bambous. Sa méthode génère moins de déchets, rapide (25 mn) et est nettement moins chère que la désalinisation classique.




 
 # # #

Autres versions : 


*  La « water pyramid » ; Aqua-Aero WaterSystems 

Cette structure gonflable peut produire jusqu'à 1250 litres/jour sous un climat tropical





http://www.genap.nl/en/solutions/drinking-water-sanitation/drinkwater/waterpiramide/

L'Aquadome pour les navigateurs 

Performance : 300 ml d'eau distillée par heure maximum, recommandé pour une seule personne si la situation d'urgence dure plusieurs semaines.


http://www.survivre.com/dessalinisateur-solaire-aquadome-c2x11030716 


Le Seakettle
  
http://www.gizmag.com/sea-kettle-life-raft-makes-sea-water-drinkable/15903/

 * Le Solarball (prototype non commercialisé)




http://www.gizmag.com/solarball-creates-drinkable-water/18270/ 

 * * *

# Heliodomestico


Eliodomestico est un dessanilisateur open source créé par le designer Gabriele Diamanti.. De conception simple, il n'utilise pas de filtre, pas de pièce en mouvement, pas d'électricité et aucun produit réactif complémentaire. En fin de journée 5 litres d'eau potable peuvent être disponibles.








 Documentation : 

article : " Heliodomestico pour dessaler l'eau de mer, miracle ou utopie ?"

http://www.consoglobe.com/eliodomestico-dessaler-eau-de-mer-cg 

Video :
http://vimeo.com/47238447 

 * * *

Haitian Desal-A-Nation


Le réservoir inférieur de couleur noire est rempli d'eau de mer ou d'eaux saumâtres et laissé en plein soleil. L'eau s'évapore et la vapeur d'eau se condense dans le réservoir supérieur pour former de l'eau distillée. 




 Documentation :
http://www.coroflot.com/jrk38/haitian-desal-a-nation-solar-powerd-water-distiller

C-water

 

 Documentation :
http://www.yankodesign.com/2010/12/20/iida-entry-makes-fresh-water/ 

 Sunwaterlife (en projet)

Documentation :
http://www.touleco.fr/Sunwaterlife-et-son-purificateur-d-eau-dans-la-cuvee-2014-de-l,13322 

Desolenator

• Autonomie énergétique (panneaux solaires) et mobilité

15 litres/jour

•  durée de vie 20 ans

• Prix: $450
  

Documentation :




 •   jusqu’à 80 litres/heure       
 •   Puissance de la pompe : 120 watts
 •   Utilisation quotidienne : 8 à 10 heures
 •   Panneau solaire : 140 watts
 •   Dimensions : 800 x 610 x 440 mm
 •   Poids : 45 Kg 



Source :  

http://www.sunwaterlife.com/produit/purificateur-deau-autonome-et-portable-aqualink/

Presse
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/02/16/des-valises-solaires-pour-rendre-l-eau-potable_4866352_3212.html 

  
Guide "Le pompage solaire"

 Résumé : "Les préoccupations dictées par les enjeux de développement durable, et le souci de maîtriser les coûts d’exploitation dans un contexte de renchérissement du prix du gasoil incitent en effet à étudier de près l’option « solaire » pour le pompage des eaux destinées à l’approvisionnement en eau de boisson, mais aussi pour le développent des activités maraichères qui procurent sécurité alimentaire et revenus...."

Si le pompage solaire est énergétiquement intéressant, il faut souligner que le pompage trop intensif des nappes phréatiques n'est pas une solution écologiquement "durable" à terme. La surexploitation des réserves en eau du sol sans permettre aux nappes de se renouveler, les pratiques culturales qui dessèchent les sols, la désertification croissante, l'arasement des arbres .... sont autant de considérations qui rendent un prélèvement excessif des eaux souterraines non viable dans le temps


Watly


Une start-up italienne a conçu un dispositif innovant baptisé Watly capable d’utiliser l’énergie solaire pour fournir de l'eau potable, de l'électricité, et même un accès à Internet. Son coût de fabrication s’élève à 400.000 euros. Il s’agit en effet d’une technologie avancée nécessitant une installation adéquate.







s’élève à 400.000 euros. Il s’agit en effet d’une technologie avancée nécessitant une installation adéquate.

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/energie-solaire/watly-l-039-invention-qui-pourrait-fournir-de-l-039-eau-et-de-l-039-electricite-a-des-millions-d-039-africains_art37718.html
Copyright © Gentside Découverte
400.000 euros. Il s’agit en effet d’une technologie avancée nécessitant une installation adéquate.

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/energie-solaire/watly-l-039-invention-qui-pourrait-fournir-de-l-039-eau-et-de-l-039-electricite-a-des-millions-d-039-africains_art37718.html
Copyright © Gentside Découverte



400.000 euros. Il s’agit en effet d’une technologie avancée nécessitant une installation adéquate.

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/energie-solaire/watly-l-039-invention-qui-pourrait-fournir-de-l-039-eau-et-de-l-039-electricite-a-des-millions-d-039-africains_art37718.html
Copyright © Gentside Découverte
 * * * 
F) NANOTECHNOLOGIES 

Water nano-filter

 Un tanzanien, le Dr Askwar Hilonga a repris le modèle du filtre à sable qu’il a amélioré avec des nanotechnologies. « Cette invention permettait de filtrer 97 % des micro-organismes. Ma version évoluée retient maintenant les métaux lourds et les pesticides », explique-t-il. Aujourd’hui commercialisé au prix de 130 dollars (117 euros), le chercheur promet de réduire rapidement les coûts de production



#  Puralytics 

Ce procédé s'annonce comme une révolution dans la potabilisation de l'eau ! 

La technique"Puralytics" utilise 5 processus photoniques différents pour dépolluer l'eau. Elle est peu couteuse en énergie (utilisation de LEDs) et "casse" les polluants au lieu de les adsorber contrairement aux autres systèmes de filtration.  Ce qui signifie qu'il n'y a donc plus de déchets à traiter.

Le process http://www.puralytics.com/html/puralyticProcess.php

Les produits : http://www.puralytics.com/html/productOverview.php



Les polluants traités (microbes, métaux lourds, large gamme de pesticides, hydrocarbures...). La liste complète en comprend plus de 690 :  
http://www.puralytics.com/html/solarBag.php 
 http://www.puralytics.com/html/contaminants.php
Les performances comparatives :
http://www.puralytics.com/html/contaminantCoverage.php

Nanotechnologie SLAC




Un minuscule appareil fait d’une couche de disulfure de molybdène qui produit des électrons grâce à l’énergie solaire. Ceux-ci initient plusieurs réactions chimiques productrices de peroxyde d’hydrogène; un puissant désinfectant bactérien.

http://www.maxisciences.com/eau-potable/cette-minuscule-invention-serait-capable-de-rendre-de-l-039-eau-potable-en-20-minutes_art38599.html 



https://www6.slac.stanford.edu/news/2016-08-15-slac-stanford-gadget-grabs-more-solar-energy-disinfect-water-faster.aspx 



PureMadi

Il s’agit d’un pot en argile recouvert de nanoparticules d’argent qui filtre et neutralise les bactéries pathogènes






     * * * 
 E) OSMOSE INVERSE ALIMENTÉE PAR L’ÉNERGIE HOULOMOTRICE

# SAROS

Une start-up américaine de Caroline du Nord, EcoH2O Innovations, a créé une machine flottante qui transforme l’eau de mer en eau potable. Ce dispositif baptisé SAROS (Swell Actuated Reverse Osmosis System) profite de la force incroyable générée par les vagues (énergie houlomotrice) pour s’approvisionner en eau dans l’infini des océans. 


L'énergie houlomotrice : récupérer l'énergie des vagues :
 



L’appareil pompe l’eau, la filtre via une membrane spéciale, et la stocke une fois rendue buvable dans un réservoir qui est ensuite ramené sur la terre ferme.



Dessaler l’eau des océans nécessitait jusqu’alors un procédé invasif et coûteux, alors que le prix moyen du bidon d’environ quatre litres d’eau s’élève à 4,6 euros dans les zones qui en manquent.

L’eau récoltée par SAROS est, quant à elle, vendue à moins d’un centime par bidon, sachant que la machine peut en remplir 3 500 par jour.

À titre indicatif, l’OMS estime qu’un être humain a besoin de 48 litres d’eau par jour pour couvrir ses besoins en termes d’hydratation, d’hygiène et de préparation des repas.

  
 Lien article :


 Lien site SAROS desalinisation :


                                                                         * * *


F) L’ÉNERGIE SOLAIRE POUR DESSALER L'EAU DE MER PAR OSMOSE INVERSE 


La désalinisation de l’eau de mer se répand dans le monde. Cette technologie encore peu développée il y a un quart de siècle représente aujourd’hui 18.000 usines produisant 21 milliards de m3 d’eau potable. Problème : elle nécessite beaucoup d’énergie. Le procédé utilisé est en effet celui de l’osmose inverse

Sea, sel and Sun : dessaler l'eau de mer avec le soleil



OSMOSUN LE DESSALEMENT AUTONOME ET ÉCOLOGIQUE


La start-up française Mascara NT propose une solution photovoltaïque de dessalement de l'eau de mer, par osmose inverse et sans rejet de CO2. Accessible et peu gourmand en énergie, son système est capable de s'adapter à l'ensoleillement et fonctionne sans batterie



 En savoir plus : 

  * * * 

 SYNTHÈSE


  Article de synthèse : 6 inventions qui révolutionnent l'accès à l'eau potable

https://eaumondieu.wordpress.com/2014/09/09/6-inventions-qui-revolutionnent-lacces-a-leau-potable/#comment-83 



Deux pages de synthèse sur quelques techniques de filtration :

 https://www.pinterest.com/lasweetsunshine/water-purification/

https://www.pinterest.com/dsurvivalgear/water/ 

http://www.wikiwater.fr/e17-les-methodes-simples-de.html 

 * * *


MULTIPLEX spécial 
"Produire de l'eau salubre avec des moyens simples" 

  

 * * * 
Tour d'horizon des innovations pour produire de l'eau potable 

 

http://www.tdg.ch/monde/afrique/reinventent-eau-potable/story/16776346


¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤